Oser une démarche vers soi

Parce qu’il y a des moments où l’on se sent mal dans son corps, où l’on n’est plus en accord avec l’image que l’on renvoie -aux autres, à soi-même, on a envie de fuir : ce visage, ce corps, cette image. C’est le chemin inverse que je propose d’emprunter.

 

A travers la photo-thérapie, je vous accompagne, en toute bienveillance, vers l’estime de soi, la confiance retrouvée, et pourquoi pas, vers une acceptation sereine et épanouie de votre reflet.

 

Oser cette démarche ensemble, c’est vous emmener pas à pas et dans le respect de votre intimité, à (re)connaître de ce qu’il y a de beau, d’émouvant, de séduisant en vous et à apprivoiser cette image : telle quelle, juste mise en évidence par l’art photographique, loin des codes et des diktats, sans modèles imposés.

 

Votre seul modèle, c’est vous.

Oui, cette affirmation semble difficile à atteindre quand on a traversé des instants de vie marquants : ceux qui laissent des traces sur soi, des bleus à l’âme et des stigmates sur le corps. Physiques ou psychologiques, les ruptures, accidents, maladies, violences ou simples « mal-être » impriment un souvenir visible : une prise ou une baisse de poids ? Une cicatrice en plus ? Un signe distinctif en moins ? Un visage ou un corps que l’on ne reconnaît pas.

Il est temps de faire connaissance avec ce visage, avec ce corps. De les aimer.

Refaire corps avec son image

Apprendre ou réapprendre à aimer ce que l’on voit de soi, ça ne se fait pas par magie. C’est un cheminement construit, par étapes, ensemble : vous, moi, votre histoire, mon écoute, votre regard sur vous-même, mon œil de photographe, un miroir bienveillant, un échange en confiance.

 

Se réapproprier son image, cela peut prendre du temps ou aller très vite au contraire : qui sait ? Cela dépend de chaque femme, de chaque personnalité, de chaque vécu ; aussi, mon processus de photographie thérapeutique s’adapte. Celui qui vous correspond se trouve peut être parmi les parcours proposés.

 

Des parcours qui se déroulent dans un cadre intime, rassurant, moins anonyme qu’un cabinet : je vous accueille dans mon appartement, dans mon univers photographique.